Bruschetta con friarielli, comme à Naples

Mais non voyons, je n’hiberne pas. Je me balade. Je mange des bruschettas matin, midi et soir pour prolonger ma dernière virée en Italie.

Je bois du pineau aussi, en nostalgie de mon passage dans les Charentes… je n’hiberne pas.

Je laisse ma tête faire encore un tour ou deux et je reviens dessus – plus en détail…

Ces bruschettas-là, je les ai faites comme Mario, avec les quelques friariellis cachés dans mes bagages. Peu de chance que tu en trouves par chez toi à moins que tu habites le sud de l’Italie.

M’enfin, sache qu’on peut mettre ce qu’on veut sur les bruschettas – alors ne boude pas et un peu d’imagination steplait (pousses de brocolis, épinards… ).

Quelques tranches de pains toastées, un bon filet d’huile d’olive, un petit fromage fumé, comme la scarmorza ou mozzarella fumée; le tout au grill le temps de faire fondre le fromage… Et on ajoute par dessus une bonne dose de friariellis cuits (ou ce que tu voudras).

Les friariellis on les cuit à l’eau, puis on les fait revenir à la poêle avec un peu d’huile d’olive et quelques gousses d’ail.

Et là, Mamma miaaa… unlimited happiness.

Sur la vie de ma tête, un jour j’irai vivre en Italie…

33 réponses

Laisse un commentaire

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

 

  1. La Francesa
    La Francesa says:

    ouh la la cette boule de fromage FICELEE, quelle belle photo! Bon, effectivement, on va continuer de fantasmer sur cette tartine à la fria… frira… frili… friela… bref, un truc bien de là-bas… ça me fait penser à la Vucceria de Palerme et leurs verdurs IMPROBABLES (introuvables à plus de 10km), si tu y vas, c’est aussi « charming » sur Naples 😉
    Ah encore une qui est tombée sous le charme des Italiens!!!!!!!!
    Besoooooooooooooooooooos

    Répondre
  2. Alice
    Alice says:

    J’ai découvert depuis peu le fromage scarmorza et c’est un vrai bonheur en cuisine – je suis fan de ce petit goût fumé et il fond parfaitement à la cuisson – Et il est Léger ! Bref .. j’adore

    Répondre
  3. B.Wak
    B.Wak says:

    @barbara: ah petite veinarde… Milan! j’y ferais bien un tour tiens

    @La Francesa: je te rassure je n’arrive toujours pas à prononcer le nom… et Palerme! oui je veux y aller aussi!

    @Laurence: eh oui c’est bien de bonheur qu’on parle… il m’en reste qu’un tout petit bout dans le frigo.. comment je vais faire?

    @13zor: Régime? qui a dit Régime? Qui a pris 4 kilos en 4 jours à Naples? M’en fiche de prendre du volume – c’est l’hiver, j’ai froid

    @Flore : ah ouais déclinable à l’infini et tellement rapide à faire… vive les tartines! (et les bruschettas!)

    @Alice: addictif ce fromage.. tellement bon!

    Répondre
  4. B.Wak
    B.Wak says:

    Merci Anonyme pour cette précision, bien plus facile à prononcer en plus! J’espère en trouver sans avoir à retourner en Italie.. (quoique, ça ne me dérange pas d’y retourner)

    Répondre
  5. B.Wak
    B.Wak says:

    cool que ces petites bruschettas vous séduisent.. :))

    @La cuisine des 3 sœurs : Paris, Munich ou Lyon?? je découvre votre blog il y est bien chouette dis donc..

    @Rose et ses petits plats : le retour est dur……. je devrais peut être y retourner..

    Répondre
  6. la cocinera loca
    la cocinera loca says:

    Ciao,
    les rapine (ou cime di rapa), on en trouve facilement à Paris en saison, suffit d’aller faire un tour sur les étals…portugais des marchés. C’est comme la Scamorza, on en trouve parfois au rayon fromage à la coupe des supermarchés. Tes bruschette me rappelent que je vais faire un tour à Rome bientôt, miam !

    Répondre
  7. B.Wak
    B.Wak says:

    @la cocinera loca: merci pour ces précisions! je vais ouvrir grand les yeux et traîner près des étales portugaises quand je serai en mode nostalgique – pendant que toi tu t’éclateras le bide à Rome par exemple..

    @Loïc marande: Ça ne pousse pas en France; c’est sûre, mais à priori on en trouve!! friarielli, rapine, choux cima … le premier qui trouve il donne l’adresse à l’autre, einh?

    @Caro’ : horriblement boon oui!! et ne bave pas sur ton clavier steplait.

    @Clemence M. : et en plus c’est rapide à préparer… (toujours contente que tu apprécies mes photos, merci 😀 )

    @Cuisinons en Couleurs: tu m’en diras des nouvelles… einh

    @L’Air du Temps : Ah ouais je connais; regarder des blog de bouffe quand on a fin c’est terrible.. si je peux me permettre, ça serait bête de mourir avant d’y avoir goûter. :)

    @moum007: j’ai tapé sur google; et ça a bien l’air d’être la même chose.. merci pour cet autre nom. Je suis sûre que je finirai par les trouver maintenant! merci merci

    Répondre
  8. Mély
    Mély says:

    Moi, dès qu’il y a le mot « fromage », ça me suffit pour me faire envie.
    Si tu dis, par dessus le marché, qu’il est italien… Et que tu y rajoutes du pain… Je fonds (comme le fromage haha)

    Répondre
  9. Arnaud
    Arnaud says:

    Qu’est ce que ça donne envie, je ne connais pas ce fromage italien fumé, il va falloir que je fasse un tour dans une épicerie italienne pour en dégoter.
    Tes photos me donnent juste envie de mordre a pleines dents dans ces magnifiques bruschetta

    Répondre
  10. YB
    YB says:

    Haha, vous n’allez pas le croire, mais j’ai trouvé des friarielli, ou ça ou ça??? à Bruxelles! (marché du midi) et oui, pas besoin de soleil pour ceux là. Il ne me reste plus qu’à trouver du fromage fumé…je vous tiens au courant.

    Répondre

Laisse un commentaire

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

 

INSTAGRAM