02/02/2012

Un p'tit plat du Congo : Le Saka-saka


Petite je troquais mes Tupperwares de couscous contre son Saka-saka.
On faisait ça dans la cours de récré en catimini – des fois que des rapaces nous repèrent – c’était sérieux. Ça fait longtemps que je ne rigole pas avec la bouffe. J’ai rencontré Boulette (et le Saka-saka de sa maman) du haut de mes 12 ans d’âge - depuis je ne la lâche plus.

Le Saka-saka est un plat d’Afrique Centrale composé de feuilles de manioc, d’épinards, de pâte d’arachide, au poisson ou à la viande. Ce n’est pas un plat de tous les jours, parce que d’une c’est très riche mais aussi parce que la préparation est longue - très loooongue. La sève des feuilles de manioc étant nocive on les fait cuire 3 fois sur 3 jours pour éviter les problèmes. Du coup, quand on en prépare, on en fait pour un régiment – à partager avec les amis. On peut aussi le congeler si on utilise des feuilles fraîches.

Les aubergines dans la préparation c’est optionnel, mais pour le coup il va falloir trouver des petites aubergines rondes du pays, de couleur verte ou jaune, que l’on trouve à Château Rouge ou à la Goutte d’Or pour les Parisiens. C’est aussi là-bas que l’on trouve les feuilles de manioc – j’achète les boules congelées c’est plus rapide. Tu y trouveras aussi du Safou (ou Atanga) – grande découverte pour moi – petit fruit de couleur violette très proche de l’avocat par sa texture en plus acidulé, il faut absolument essayer!! Les femmes les vendent dans des sacs à l’angle de la rue Dejean /rue des Poissonniers.


J’aime me balader à la Goutte d’Or. J’aime y découvrir des produits inconnus au bataillon. J’aime qu’on m’y file des recettes venues d’ailleurs (ça marche seulement pour peu que tu sois un peu gentil-le). J’aime aussi halluciner devant l'un des premiers cinéma de Paris reconverti en magasin de chaussures bon marché (Kata). A voir en vrai sérieusement, la salle est restée intacte!

Mais maintenant revenons à notre recette : la recette du Saka-saka de la maman de Boulette. Un très grand merci à Julienne pour avoir accepté de partager sa recette, le meilleur Saka-saka que j’ai jamais mangé.



Accord mets-vins :
histoire de te la jouer trop fort(e), ma cops' Louise propose, pour être au top sur ce plat, un joli vin des sables à découvrir sur quillesdefilles : arômes, notes et histoire en quelques mots pour se la péter devant les copains!

Sinon, la recette est imprimable ici

31 commentaires :

  1. J'crois avoir gouté (dans le temps lol ...) une recette de ce type mais je ne pense pas que c'était exactement la mm chose ... c'était un riz aux épinards ... super bon.
    Elle est intéressante cette recette !

    RépondreSupprimer
  2. Ben oui, le saka saka comme ta pote Boulette je suis tombée dedans petite, mais chez les Malgaches on dit "ravintoto"... et c'est soit au poisson (congre) soit au porc. Aujourd'hui on en trouve du congelé pré-cuit, ça raccourci le temps de préparation. Je harcèle Monsieur LaFrancesa pour qu'il en achète chez Gina à Marseille (tu devrais rencontrer Gina à Marseille, c'est tout un poème) et que je publie ENFIN ma recette malgache de ravintoto.
    Au fait, le manioc a des vertus anti-dépressives, cool non?
    Besooooooos

    RépondreSupprimer
  3. J'adore toutes ces saveurs venues d'ailleurs … tes photos sont superbes;
    Le bol en bambou je crois ? me plait beaucoup
    Je te souhaite une belle soirée, chez moi c'est toujours très froid avec neige et gelées.

    Valérie.

    RépondreSupprimer
  4. J'adore des photos.
    Bon ... ta recette, j'gouterai bien mais j'ignore vraiment totalement ce que cela doit donner en bouche ... Le manioc of course. Le reste des ingrédients me plaisant, je m'dis que ça devrait bien l'faire mais ...
    Le manioc, des vertus anti-depressives Valerie ? Ah, qui deprime ?
    A bientôt Hana.

    RépondreSupprimer
  5. mmhh très intrigant cette recette oO mmhhh vraiment original =)

    RépondreSupprimer
  6. Ha oui, ça a pas l'air super-méga-archi léger ton truc ^^
    Ca tombe bien : avec ce froid, faut un truc qui tienne au corps !
    Ce week-end, c'est raclette time chez moi (bon végé pour moi, mais raclette quand même ^^)

    RépondreSupprimer
  7. Mah ça me fait trop pensé au poundou que je mange chez le père de mon frère!!!

    RépondreSupprimer
  8. c'est amusant de voir ce plat sous une appellation différente de celui que je connais (en Centrafrique on l'appelle Ngunza)
    si tu veux voir ce que cela donne dans ma cuisine c'est là
    http://www.chocolatatouslesetages.fr/article-ecrasee-d-ignames-et-ngounza-43652066.html
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. @CoCO C'est possible que ce soit la même chose, tu as goûté ça ou?

    @La Francesa Moi je veux venir voir Gina à Marseille!! et je veux faire aussi du Barcelona by night! (Il fait quel temps chez vous en ce moment?)
    Je ne connaissais pas ces vertus anti-depressives, trop coool oui!!

    @Valérie merci et bon courage avec le froid! On est tous en souffrance en ce moment...

    @Laurence : il faut essayer! et puis si c'est anti-depressif alors raison de plus! :)

    @Mély nan ce n'est pas léger du tout et c'est bien ce dont on a besoin avec ce froid! (mmhh une raclette, je m’inviterais bien chez toi... :)

    @Stephke Je crois que le poundou c'est la même chose.. enfin en jetant un œil sur google, ça m'a l'air d’être les mêmes ingrédients :))

    @madame chocolat: ton lien ne fonctionne pas :(
    Mais oui je crois qu'il y a plein de noms différents suivant les régions et les pays. Je serais prête à tous les tester tellement j'adore ça ^^

    RépondreSupprimer
  10. oh merci pour cette recette ! je rentre de RDC et j'ai mangé beaucoup de saka saka ! C'est vraiment bon et encore plus avec le poisson séché ou le petit fretin !! j'en ai les papailles qui frétillent!
    Céline

    RépondreSupprimer
  11. Ben j'avais gouté ça chez une famille africaine à Aulnay ;)
    et une autre fois près de chez moi, par une autre maman africaine, mais c'était plus sénégal ...

    RépondreSupprimer
  12. par chez moi, impossible de trouver tous ces ingrédients, mais la recette est bien sympa car justement étonnante pour nos papilles

    RépondreSupprimer
  13. Ohh là là, ça me rappelle mon enfance au Congo...il y a bien longtemps et je n'en ai plus jamais remangé depuis!

    RépondreSupprimer
  14. Toujours aussi agréable de venir flâner par ici...les photos, les textes : tout bien :)
    Saka-saka connait pas moi...enfin maintenant si !

    A bientôt...

    RépondreSupprimer
  15. @Celine veinarde!! J'aimerais en manger beaucoup aussi, des fois :)

    @CoCO Je crois qu'il y a différentes variantes un peu partout en Afrique de l'ouest et centrale.. C'est bien de se faire inviter pour tous les essayer ^^

    @AurelieWa ... On trouve les feuilles de manioc en boule dans les épiceries asiatiques aussi, même les aubergines. Pour le reste des ingrédients on en trouve au supermarché sans problème.
    Sinon faut faire comme Coco, et se faire inviter :)

    @Iz Ah! ces plats nostalgiques...

    @L'Amour des Mets : C'est un gentil petit mot qu'il en fait du bien ça!
    Merci et à bientôt

    RépondreSupprimer
  16. ho j'adore !!! on en mange aussi parfois au sénégal, c'est le genre de chose, si je pouvais, je lècherais mon plat quand j'ai fini de manger !! j'adore, merci pour la recette
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  17. Moi aussi j'adore aller à Chateaurouge j'y achète les boules de "n dolé" que je ne trouve pas dans ma campagne. J'aime bien quand les femmes arrivent et déballent leurs "grands cabas" ..et puis c'est pas très loin de mon 2e chez moi....

    RépondreSupprimer
  18. Tu m'étonnes, et contrairement à ce qu'on pourrait penser la cuisine africaine est très diversifiée ... ^^

    RépondreSupprimer
  19. ça fait un moment que je ne suis pas monté à Château rouge. Voilà une bonne occasion ! Pour confirmation : la version congelée ne nécessite pas de triple cuisson ?

    RépondreSupprimer
  20. @Marie D: ahhh je ne connais pas le "n dolé"!!! je veux essayer vite!!

    @Loic: ahhh si si triple cuisson pour la version congelée aussi! elle n'a pas été cuite! les feuilles ont juste été hachées (donc du coup ça t'economise le nettoyage des feuilles et le hachage)

    RépondreSupprimer
  21. Mon ami est congolais, je connais bien ce plat et j'aime beaucoup, bravo de t'être lancé la dedans, c'est pas une mince affaire !
    Bisous et site magnifique que je découvre par la même occasion

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour,

    Tout d'abord bravo pour les recettes, les photos... J'ai fait le gravelax de saumon à la betterave a Noel & c'etait parfait !
    Une petite question qui n'a rien à voir avec la cuisine... Où à tu trouvé le bol dans lequel tu présentes ta recette ? D'avance merci...
    Emilie

    RépondreSupprimer
  23. @Milieinthekitchen : Ce n'est pas moi qui ai acheté ce plat - mais je vais me renseigner...

    Contente que le gravelax ait plu :)

    RépondreSupprimer
  24. @Milieinthekitchen : le bol vient d'habitat. Il a été acheté il y a un petit moment donc pas sure que tu le trouves encore, mais faut vérifier, voila ;)

    RépondreSupprimer
  25. Tout cela me semble succulent il faudra que j'essaie de réaliser cette recette.
    merci de partager.
    Chantal
    http://www.macuisineetvous.com

    RépondreSupprimer
  26. Tu sais quoi ? Ca fait environ 8 ans que je me souviens régulièrement de ce plat, goûté une fois, sans me rappeler son nom : impossible de le retrouver sur internet ou en demandant autour de moi.

    Je t'aime d'amour et essaiera ta/la recette/de ton amie, même si ça signifie inviter un régiment à dîner.

    RépondreSupprimer
  27. @Sarah Mone : C'est tellement bon le Saka saka, difficile de l'oublier ;) (Si tu te lances invites moi je viens goûter!! hihi)

    Bises

    RépondreSupprimer
  28. toute mon enfance le saka saka ! ton article est top et tes photos sont superbes !! quant au n'dolé c'est assez similaire mais ce n'est pas la même feuille, c'est très bon aussi ;)

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour tout le monde, je suis heureuse de lire vos commentaires car je viens de la République Démocratique du Congo et je suis folle de cuisine. Le SAKA SAKA ou Pondu comme on dit chez nous est un légume mangé partout dans mon pays et que l'on cuisine de plusieurs façons. Le pondu se mange avec du riz ou des bananes plantains ou alors du foufou. J'organise aussi des cours de cuisine congolaise tous les samedis sur Bruxelles vous êtes les bienvenus si vous rester sejourner pour un petit moment. Retrouvez moi sur facebook pour d'autre échanges ;-) PITORESQ

    RépondreSupprimer