TATATIIINNNNN!!!

Ouf, mais non je ne suis pas morte. Tous les ans à la même période, la rentrée c’est la merde.
Je préfère attendre que ces semaines en bordel passent et que le temps fasse… (Je fais toujours des rimes!)
J’ai fait de l’inertie pendant plus d’un mois, j’ai chopé la crève, j’ai vomis mon compte en banque, a pu d’internet à la maison, j’ai loupé mon train pour la 3ème fois, j’ai passé des moments chelous avec des gens chelous… J’ai eu droit à ma dose de nuits blanches, et j’ai même cassé mon téléphone…

Aussi, je réalise tous les matins qu’on a de moins en moins de jour (c’est terrible!).

Ah oui, et j’ai eu la flemme aussi.

Mais par dessus tout « bloguer » ça m’a trop grave manqué. Cuisiner des trucs chelous, tester de nouvelles choses toussa ça me manque putain!
Quand mon cerveau est trop en bordel j’ai aucune envie d’être créative. Je la joue secure, et je révise mes classiques. Alors à peu près deux fois par semaine depuis à peu près 1 mois je suis resté accrochée à ma yummy tarte tatin en mode obsessionnelle.
J’en ai tellement enfilé que j’ai eu le temps de refaire plein de variantes. Ainsi, mes  bourrelets sont plutôt bien installés  pour l’hiver (les salops!).

J’en ai fait à la banane comme Jamie, aux poires pour changer, ou encore à la betterave à l’ancienne.
Mais celle que je préfère c’est l’authentique, la vraie, celle avec des pommes! (et j’me la pète : du jardin tant qu’a faire).

Je mets la recette même si j’imagine que tu dois déjà avoir ça sous la main. En vrai je voulais juste te dire coucou, je suis en train de mettre de l’ordre et je reviens très bientôt.

Lire l'article

Tarte aux cerises ♥

Je me rends rend compte que les cerises j’aime mieux les manger telles quelle. Fraîchement cueillies, à même l’arbre, sans transformation, oui c’est bien comme ça que je les préfère. La saison des cerises est tellement courte que ça fait déjà un moment qu’il y en a plus. Je suis en retard.
Mais les cerises aigres – ou griottes – sont toujours là, et pour le coup c’est bien une variété que je ne mange pas cru. Ouais c’est bien trop amer.

Une fois cuites, et après avoir ajouté du sucre par ci par là, c’est un vrai kiffe, elles sont top en confiture, mais vraiment mon big crush de cet été, c’est de les faire en tarte, bien mieux qu’avec des cerises ordinaires. Je me suis amusée à la faire comme les kainri, cherry pie style, servie avec une bonne boule de glace à la vanille… mhhh… trop de kiffe.

Cette recette n’a pas grand-chose de différent avec celles que tu trouveras sur le oueb, j’ai simplement utilisé une base de pâte sucrée aux amandes, et ajouté une touche de gingembre. Tu peux mettre du kirsch sinon, c’est top aussi !

Je reviens très vite avec un peu de soleil, histoire de partir un peu en vacances, pour ceux qui se connectent encore en plein mois d’août ! La bise.


Recette de tarte aux cerises

Les ingrédients
(Utilise un moule à bord haut, minimum 3cm. J’ai utilisé deux moules de 15cm de diamètre, à adapter selon la taille de ton ou tes moules)
 
Pâte sucrée aux amandes (sinon une pâte brisée c’est bien aussi)
200g farine
35g poudre d’amande
110g beurre ramolli
60g sucre glace
1 œuf
1 pincée de sel
Garniture 
600g cerises aigres dénoyautées
130g sucre
1cs de jus de citron
1 cs de maïzena
Pincée de sel
Au choix : 1 cs de kirsch ou 1 a 2cc de gingembre moulu
Tu fais comme tu veux, mais perso je m’y prends la veille. 
 
On va commencer par la pâte à tarte. Mélangeons le beurre (ramolli à température ambiante), avec le sucre. On ajoute alors la poudre d’amande. On mélange. Puis l’œuf. On mélange encore. Et enfin la farine avec la pincée de sel. On mélange encore, mais pas trop, juste de quoi former une boule homogène. Tu protèges ça d’un film alimentaire, et hop au frigo. Il faut lui laisser le temps de se reposer, et de durcir. Je dirais au moins 2 heures. Mais le top, c’est la veille je te l’ai déjà dit.
 
Passons maintenant à la garniture. Le plus long va être de dénoyauter les cerises. Mais tu survivras, je le sais. Place dans un gros bol, les cerises dénoyautées, le sucre, une bonne cuillère à soupe de maïzena, le jus de citron, et la petite touche de ton choix (kirsch ou gingembre). Et tu laisses reposer, autant de temps que ta pâte à tarte.
 
Une fois que tout ça s’est suffisamment reposé, passons aux choses sérieuses.
 
Préchauffe ton four 200°C.
 
Commence par réchauffer ta garniture de cerises dans une casserole. Doucement à feu doux. Dès que ta préparation s’épaissit, tu retires du feu. Laisse un peu refroidir.
 
Pendant ce temps, étale ta pâte en prenant soin de fariner ton plan de travail. Dispose-la dans ton ou tes moules beurrés (ou couverts de papier sulfurisé). Pique le fond avec une fourchette. Récupère l’excédent de pâte, et étale-la de nouveau. Découpe alors des lanières d’environ 1cm de large.
 
Disperse ta garniture sur ton fond de tarte.
 
Décore alors ta tarte avec les lanières de pâte. (Utilise des lanières plus grandes que ton moule, croise-les entre elles ; une fois le quadrillage réalisé, appuie sur les bords pour les fixer à la pâte à tarte et retire l’excédent).
 
Pour faire dorer le dessus, tu peux humidifier tes lanières avec un peu de lait, ou encore du jaune d’œuf. Parsème également d’un peu de sucre.
 
Enfourne alors environ 30min. Dès que ça a pris une belle couleur, et que tu vois l’intérieur bouillir, c’est prêt!
 
On n’oublie pas la boule de glace, de rigueur.
 
yumyum
 

Passion tarte à la rhubarbe



En speed, au lieu de simplement partager la photo sur mon Instagram, je me suis dis que je pouvais aussi t’en faire profiter. Je suis sympa hein?! C’est la recette de la tarte à la rhubarbe de ma maman. Made in la Lorraine!
Un basique, dont je ne me lasserai jamais.

Et ma tarte préféré du printemps ♥

Merci mooman, ça fait du bien en ce jour tout gris!

 Tarte à la rhubarbe

– 1 pâte brisée
– 3/4 branches de rhubarbe
– 2 oeufs
– 100g de sucre
– 15cl de crème fraiche

Préchauffe ton four à 200°C.
Nettoie la rubharbe et débarrasse-toi de sa peau.
Dispose alors ta pâte dans un moule à tarte (celui que tu veux, un rond, un rectangle, un petit, un grand!) et pique le fond avec une fourchette.
Disposes-y ta rhubarbe coupée en morceau.
Fais une migaine : tu bas le sucre avec les oeufs, tu ajoutes ensuite la crème et tu mélanges.
Verse alors la migaine sur la rhubarbe.
Enfourne 25 à 30 min.

la-routine

Brownie au chocolat comme j’aime


Si toi aussi tu n’es jamais assez gavé(e) de chocolat, je profite de ce jour férié pour partager une recette incontournable… un classique, avec du chocolat, des œufs et encore du chocolat… (du beurre aussi, beaucoup de beurre…).

Je le préfère encore plus le lendemain, dès le réveil.  Je l’aime bien fondant, avec des noix qui croquent, des pépites de chocolat  bien coulantes, et le dessus qui craque aussi un peu.

Je l’aime toute l’année, et pas seulement parce que c’est la fête des chocolats. C’est le truc qui te réconforte quand tu vas pas bien, et qui te rends encore plus heureuse quand ça va trop bien.

Je l’accompagne parfois de fruits rouges quand c’est de saison, ou encore d’une fucking glace à la vanille quand j’ai envie d’être pas raisonnable… ça va droit dans les fesses, et je m’en bas la cacahuète.

Dis, c’est quoi ta recette préférée à toi avec du chocolaaat?

Tu peux aussi check la recette du blog Mauvaises herbes et graines de voyous de brownie au pignons de pin et aux graines de carvi ; beaucoup plus original.

Recette de brownie comme j’aime

Les ingrédients :

– 200g + 150g de chocolat pâtissier

– 250g beurre salé

– 4 gros œufs

– 280g de sucre brun

– 150g de farine

– 150g de noix

– secret touch : 1 pincée de cannelle, de gingembre et de noix de muscade

– un peu de cacao pour le dessus

Préchauffe le four à 180°C.

Step 1, dans une casserole fais fondre les 200g de chocolat coupé en morceaux avec le beurre. Tu peux faire ça au bain-marie, ou alors à feu très bas. Une fois que c’est bien fondu, tu retires du feu et tu laisses un peu refroidir de côté.

Dans un cul-de-poule, bas les œufs avec le sucre, pas trop longtemps, juste le temps que ça mousse un chouilla. Ajoute ensuite la farine, tes petites pincées d’épice (si tu veux pas en mettre personne t’oblige). Parfois j’ajoute même un peu de piment, bah quoi ?

Coupe tes 150g de chocolat restant de manière à faire des pépites de chocolat. Pour ça, tu mets ton chocolat sur une planche à découper, t’utilises une grand couteau qui coupe bien, et tu haches. (Et on achète jamais de pépites de chocolat tout fait, c’est péché).

bref, maintenant tu peux ajouter tes  pépites de chocolat, ainsi que tes noix à la préparation.  Mélange rapidos.

Verse nous tout ça dans un moule beurré et enfourne le tout environ 30min (mais t’endors pas trop non plus, sinon ça devient trop sec).

Démoule le brownie une fois refroidi; saupoudre d’un peu de cacao pour le kiffe (ou pour tousser un peu)

Petite recette de muffin

L’autre jour j’ai mis une petite photo de muffin sauvageon sur mon instagram, et quelques petits gourmands m’ont quémendé la recette.

Je la partage du coup ici avec tout le monde!

En speed. Ultra speed la voilà.

Je mets ce que je veux dedans, et en ce moment c’est plutot cueillette sauvage : mûres, sureaux et framboises du jardin.

Faut faire deu-spee, c’est bientôt la fin de la saison.

Pour 6 petits muffins (ou 3 énoOormes)

– 1 oeuf

– 100ml de lait ribot (ou l’ben, ou encore yaourt brassé)

– 50g de beurre fondu
– 100g de sucre

– 180g de farine (le mieux c’est de faire genre 100g farine de blé + 80g farine de maïs)

– 1cc de bicardonate de soude

– les fruits rouges de ton choix

Préchauffe ton four à 200°C.

Mélange au fouet l’oeuf et le lait ribot. Puis le beurre. Puis le sucre. Puis la farine + bicarbonate de soude.

C’est bien mélangé? Ajoute alors délicatement les petits fruits de ton choix.

Beurre tes moules si besoin, remplis-les de ta préparation, mais pas trop-trop car ça va gonfler tavu.

Puis hop au four. Je dirais 15min environ, mais tu check avec la pointe du couteau quand même steplait.

**variante : pour un effet un peu Wild, juste avant d’ajouter les fruits dans la pâte, tu peux séparer la pâte en deux, et ajouter 1 à 2 cuillerée à café de confiture de fruits rouges (ou même simplement les fruits mixés, comme du sureau ou des framboises). Tu ajoutes alors les fruits à la pâte colorée et au moment de verser dans les petits moules, tu alternes 1 cuillère de pâte normale, 1 cuillère de preparation colorée, et ainsi de suite. (Référence à mon zebra cheesecake).

Enjoyez les gourmands!!

c'est-de-saison

Poisson d’avril!! Maquereaux farcis et leurs rhubarbes rôties


Il y a de ces choses qui ne trompent pas. Les cerisiers en fleurs, les jonquilles qu’on chipe dans les jardins publics, les maquereaux et la rhubarbe de retour sur le marché, il y a des choses qui ne trompent pas – le printemps est bien là.

Il fait bien trop beau dehors aujourd’hui pour que je m’étende ici à te raconter des blagues pas très drôles. J’ai quand même pris le temps avant de squatter les rues ensoleillées de la ville, de te laisser ma recette fraîchement préparée du midi. Des maquereaux farcis aux amandes et leurs rhubarbes rôties, pas très commun tu crois? Maquereaux et rhubarbe, un combo gagnant chez nos amis British – chez moi c’est adopté.

Maquereaux farcis aux amandes et leurs rhubarbes rôties
Pour 2/3 personnes

– 4 maquereaux
– 1 oignon rouge
– 50g d’amandes blanchies
– Quelques branches de romarin frais
– 1/2cc de gingembre moulu
– 1/3 cc de cannelle
– 2 cc + 1cs de sucre
– 4 branches de rhubarbes
– huile d’olive
– sel, poivre

Demander au poissonnier de vider les poissons. Enlever la tête si souhaité.

Préchauffer votre four à 200°C.

Hacher l’oignon. Le faire revenir 5 minutes avec un peu d’huile d’olive, 2 cuillères à café de sucre, sel, poivre, gingembre, + cannelle. Puis ajouter les amandes préalablement concassées (au pilon). Laisser cuire 5 minutes supplémentaires.
Farcir les maquereaux de la préparation. Saucissonner avec du fil ou refermer de piques en bois humidifiés (cure-dents ça marche). Placer dans un plat allant au four huilé. Saler, poivrer, et badigeonner d’un dernier filet d’huile d’olive.

Nettoyer les rhubarbes, les couper en tronçons de 10cm. les mélanger avec une cuillère à soupe de sucre.
Enfourner les poissons, et après 5 minutes de cuisson ajouter la rhubarbe. Laisser cuire 10 minutes supplémentaires.

Servir avec une bonne salade de roquette.