plan-C3-A8te-2Brecettes

Des planètes à devorer

Enfin ! On continue le voyage dans les étoiles avec des planètes à dévorer ! Sisi !..
Je pense que Dame Griotte et sa topissime lune au sésame noir m’ont grandement inspirée dans cette histoire.
Les possibilités de textures et de saveurs sont infinies (comme l’Univers n’est-ce pas), et j’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter sur une seule recette. Du coup j’en propose trois. Trois fois plus de raisons de se laisser tenter n’est ce pas ?
Toutes les 3 sont des recettes castor junior / fastoches à faire chez toi, il faudra juste investir peut être dans des moules de demi-sphère en silicone si tu n’en as pas déjà.
Après à toi de choisir quelle planète te fais plus de l’œil…
La crumble style, aux pommes et caramel au beurre salé ?
La déglingo avec sa coque au chocolat craquant, sauce au chocolat qui fond et son cœur crémeux à l’avocat ?
Ou encore la façon tarte au citron mais sans pâte sablée parce que je suis une grosse feignasse, mais avec un putain de curd au citron et à la noix de coco? (Curd adapté de la recette de mon mentor de toujours, Arnaud)
Toi qui vois.

Choco-avocat bombe

Ingrédients

– 200g chocolat noir

– 300g chair d’avocat

-3cs de lait concentré sucré (ou équivalent en sirop d’agave, miel …;)

– 1 citron vert

– lait

 

 

Instructions

 On commence par la coque. Fait fondre 100g de chocolat noir dans une casserole au bain marie (55°C)

Tapisse au pinceau tes demi-sphères de chocolat fondu. Laisse figer.

N’hésite pas à en mettre une deuxième couche si ça te parait trop fragile.

Démoule une fois bien refroidi.

A l’aide d’un emporte-pièce, fait un petit trou sur la moitié de tes demi-sphères. Puis soude une sphère trouée avec une sphère pleine, simplement en posant quelques secondes les bords des sphères sur une surface chaude (assiette chaude par exemple). Ça va fondre un peu, et une fois que tu les assembles ça fige très vite.

Prépare alors ta crème d’avocat. Ne le fait pas trop en avance, plutôt au dernier moment. C’est très rapide et ça évitera que ça oxyde.

Mixe ta chair d’avocat avec le jus du citron vert et le lait concentré, jusqu’à l’obtention d’une crème bien lisse. N’hésite pas à gouter et à ajouter du lait concentré ou citron si besoin.

A l’aide d’une douille, rempli tes coques de crème d’avocat. Dépose ta sphère le trou vers le bas.

Pour un max de décadence, réchauffe le chocolat restant au bain marie avec suffisamment de lait pour obtenir une sauce au chocolat bien liquide. Verse alors la sauce bien chaude sur tes sphères …

Kiffe…

Meringue – lemon coco curd

Ingrédients

Pour la meringue :

– 100g blancs d’œuf à température ambiante (3 œufs)

– 100g sucre de canne

– 100g sucre glace

Pour le lemon coco curd (recette inspirée de curd du meilleur blog de l’univers)

– 100ml de jus de citron

– 50g de lait de coco

– 2 œufs

– 100g de sucre

– 40g de beurre

 

 

Instructions

On commence par la meringue, laaaaargement en avance.

Préchauffe ton four à 100°C.

Bas les blancs d’œuf avec une pincée de sel. Lorsque ça commence à mousser, ajoute progressivement et en trois fois le sucre de canne. Ça va prendre quelques minutes.

Une fois que cela devient bien brillant et que ton sucre est bien dissous tu peux te séparer de ton batteur.

Incorpore alors délicatement, à l’aide d’une Maryse ton sucre glace tamisé.

A laide d’une poche à douille, recouvre les parois de tes demi-sphères. (Pour ajouter une touche lunaire, mets une mini pincée de curcuma au fond de tes moules, juste pour la déco, pas obligé)

Enfourne alors environ 3h à 100°C.

Vérifie que les coques sont bien cuites et bien refroidies. Si t’as trop peur de les casser, tu peux les mettre un peu au congélo avant de les démouler, et ça devrait bien se passer.

Pour le curd au coco citron, bas les œufs dans une petite casserole, et ajoute le sucre, lait de coco et le jus de citron. Bien mélanger et faire chauffer lentement au bain marie ; battre continuellement, et quand c’est bien chaud ajoute ton beurre qui va fondre rapidement. Une fois que cela épaissit (ça peut prendre 10min), retire du feu et laisse refroidir.

Rempli tes coques de coco-lemon curd.

Sert toi du dos de la cuillère pour faire craquer la coque.

Kiffe bien.

Planète crumble

Ingrédients

Pour les coques :

– 100g farine

– 50g amandes en poudre

– 50 sucre de canne

– 50g de beurre

– 1 jaune d’œuf

Pour la garniture :

– 2 pommes (j’ai utilisé des pink lady, mais golden c’est cool aussi)

– 20g de beurre

– 30g de sucre

– un peu de cannelle

– caramel au beurre salé pour plus de folie (recette ici)

 

 

 

Instructions

On commence toujours par les coques. Mélange la farine, la poudre d’amande et le sucre. Ajoute le beurre en petits morceaux, et mélange-le bien avec les mains, comme pour un crumble. ajoute alors le jaune d’œuf, puis ce qu’il faut d’eau pour obtenir une pâte (j’ai mis environ 20g d’eau). Forme une boule et laisse refroidir au frigo environ 1h.

Préchauffe ton four à 200°C.

Etale ta pâte sur une surface farinée. Fait des cercles à l’aide d’emporte-pièces et glisse les dans les demi-sphères. Recouvre de papier sulfurisé et de légumes secs, on appelle ça faire cuire à blanc si je dis pas de connerie. Enfourne environ 15min.

Laisse refroidir et retire tes demi-sphères.

Pour la garniture, épluche tes pommes et coupe-les en tous petits morceaux.

Fait chauffer le beurre, ajoute le sucre, mélange, puis ajoute tes morceaux de pomme. Laisse caraméliser, tu peux ajouter un peu de cannelle si tu veux.

Rempli tes demi-sphères, ajoute et soude les avec du caramel au beurre salé.

À servir avec une boule de glace vanille ou mieux de crème fraîche de chez la crémière (goût inégalable).

Miam !


plan-C3-A8te-2Brecettes
cosmic-brownie-jveuxetrebonne

Cosmic Brownie

A défaut de ne pas avoir pu observer l’astéroïde et sa mini lune passer dans le ciel hier soir,  je me console en mangeant un brownie super cosmique…

J’étais partie pour faire une recette ultra décadente de brownie marbré, inspiré de nombreuses recettes que l’on peut retrouver sur les blogs américains, et puis je me suis dis que non.  C’était vraiment  trop en contradiction avec mon dernier article detox!

J’ai donc décidé d’adapter ma recette de brownie ultra fat et de tenir compte des conseils detox de Lucy.

Avant de t’énumérer la liste des ingrédients, je te propose de t’assoir et de laisser de côté tous les a priori que tu pourrais avoir sur certains ingrédients.

– Allez, tout d’abord j’ai décidé de virer les 250g de beurre habituel en le remplaçant par de l’avocat + de l’huile d’olive (pour ceux qui suivent un peu, remplacer le mauvais gras par le bon, c’est pas une astuce qui date d’hier sur ce blog, comme dans ce gâteau à l’avocat et graines de pavot).

– Pour sucrer, j’ai oublié les vilains sucres raffinés, en privilégiant le sucre de canne et le miel.

– Je ne suis pas intolérante au gluten, donc je ne suis pas en lutte contre les produits qui en contiennent (en vrai je tenais surtout à mettre des légumes dans mon gâteau)… Mais bon quand on connait les dérives industrielles de la production de céréales et notamment du blé ces dernières décennies, on se dit que c’est pas une mauvaise idée de limiter un peu sa consommation, au moins de temps en temps. Du coup, j’ai opté pour les haricots rouges (pouuuuaaahh)!

 

Pour la marbrure cosmique sur le dessus, il fallait une base de cheesecake. J’ai opté pour une base à la ricotta (contre le produits industriel par excellence = le cream cheese), et ajouté une touche de couleur même pas toxique = une ‘tite touche de jus de betterave.

et voilà.

Ouf.

Résultat ?

Incroyaaaaable.

 

Non, on ne sens ni le goût de l’avocat, ni du haricot rouge, ni de la betterave ni quoi que ce soit de chelou sans dec’ !

Bon après si je devais faire son autocritique à ce brownie, c’est sa texture : si vous le mangez chaud, la texture est tout de même beaucoup plus proche d’un moelleux que d’un brownie. Cela dit après un passage au frigo, la texture est plus compacte, et s’en rapproche un peu plus…

 

Recette : Brownie cosmique

Les ingrédients :
-200g + 100g de chocolat noir
– 50ml d’huile d’olive
– ½ cs cacao en poudre (non sucré)
– 100g sucre de canne
– 100g miel
– 4 œufs
– 250g haricots rouges cuits (et égouttés)
– 150g de chair d’avocat (1 bel avocat)
– ½ cc bicarbonate alimentaire

Pour la marbrure :
– 120g de ricotta
– 1cs de sucre glace
– 1cc de fécule de mais (maïzena)
– ½ cs jus de citron
– optionnel = colorant naturel au choix (jus de betterave, matcha, curcuma…)

Préparation

Préchauffe ton four à 180°C
Commence par faire fondre dans une casserole au bain-marie, les 200g de chocolat et l’huile d’olive.

Pendant ce temps, bats les œufs dans un cul de poule. Réserve et mets de côté une bonne cuillère à soupe des œufs battu qui servira pour la marbrure.
Ajoute le sucre et le miel aux œufs, et battre ensemble.

Mixe alors tes haricots rouges, avec la chair d’avocat. Mixe parfaitement jusqu’à l’obtention d’un mélange bien lisse et sans morceaux! Ajoute alors le mélange d’œuf et de sucre, le chocolat fondu, le bicarbonate, le cacao, et redonne un coup de mixer. Tu obtiens un mélange tout doux et soyeux! N’hésite pas à gouter et à ajouter un peu de cacao si tu aimes ton brownie fort en chocolat!
Hache les 100g de chocolat noir restant (comme des pépites de chocolat), et intègre les à la préparation.

Verse la préparation dans un moule recouvert de papier sulfurisé.

Puis prépare ta marbrure : mélange la ricotta (égouttée), la cuillère à soupe d’œuf battu, le jus de citron, le sucre glace, ainsi que la maïzena. Tu obtiens alors un mélange bien lisse.
Si tu veux ajouter un peux de couleur, réserve 1/3 de la préparation à la ricotta, et ajoute le colorant de ton choix (si tu veux comme moi du rose, ajoute un peu de jus de betterave CRUE, détail très important si tu ne veux pas que ça vire à l’orange).

A l’aide d’une cuillère, fais des petits tas de ta préparation à la ricotta sur la base brownie.
A l’aide d’un couteau, trace quelque lignes pour mélanger les couleurs (Réfères toi au gif en bas d’article).

Enfourne alors le tout environ 35min à 180°C.

Laisse bien refroidir avant de démouler et de dévorer ton cosmic brownie!

cosmic-brownie-jveuxetrebonne

cookie-2Bbox-2Bjveuxetrebonne

Des Biscuits

Allez le meilleur des cadeaux je te le dis, ce sont les cadeaux faits maison.
Il est toujours temps de préparer des boites à biscuit à offrir (ou pas) aux gens sympa autour de toi.
Tu peux y mettre tout un tas de biscuits aux formes et au style de ton choix, à toi de composer selon tes goûts. Par exemple, moi j’ai preparé des spéculoos, des cookie stick (efficace pour tremper dans le chocolat chocolat chaud), des mini meringues bi-colore au chocolat, des truffes au miel inspirées de celles de monsieur Hermé, des mkhabez qui en fait ressemble beaucoup aux célebres zimtsterne (option sans beurre et sans gluten steuplé); tu peux ajouter un peu de cannelle pour qu’on sente plus l’odeur de noël…
et plein des biscuits à la confiture, mes préférés de la saison!
je partage du coup avec toi la recette de ces derniers.

..et je te souhaite de bien bonnes fêtes!

tatin

TATATIIINNNNN!!!

Ouf, mais non je ne suis pas morte. Tous les ans à la même période, la rentrée c’est la merde.
Je préfère attendre que ces semaines en bordel passent et que le temps fasse… (Je fais toujours des rimes!)
J’ai fait de l’inertie pendant plus d’un mois, j’ai chopé la crève, j’ai vomis mon compte en banque, a pu d’internet à la maison, j’ai loupé mon train pour la 3ème fois, j’ai passé des moments chelous avec des gens chelous… J’ai eu droit à ma dose de nuits blanches, et j’ai même cassé mon téléphone…

Aussi, je réalise tous les matins qu’on a de moins en moins de jour (c’est terrible!).

Ah oui, et j’ai eu la flemme aussi.

Mais par dessus tout « bloguer » ça m’a trop grave manqué. Cuisiner des trucs chelous, tester de nouvelles choses toussa ça me manque putain!
Quand mon cerveau est trop en bordel j’ai aucune envie d’être créative. Je la joue secure, et je révise mes classiques. Alors à peu près deux fois par semaine depuis à peu près 1 mois je suis resté accrochée à ma yummy tarte tatin en mode obsessionnelle.
J’en ai tellement enfilé que j’ai eu le temps de refaire plein de variantes. Ainsi, mes  bourrelets sont plutôt bien installés  pour l’hiver (les salops!).

J’en ai fait à la banane comme Jamie, aux poires pour changer, ou encore à la betterave à l’ancienne.
Mais celle que je préfère c’est l’authentique, la vraie, celle avec des pommes! (et j’me la pète : du jardin tant qu’a faire).

Je mets la recette même si j’imagine que tu dois déjà avoir ça sous la main. En vrai je voulais juste te dire coucou, je suis en train de mettre de l’ordre et je reviens très bientôt.

Lire l'article

cherry-pie-jveuxetrebonne

Tarte aux cerises ♥

Je me rends rend compte que les cerises j’aime mieux les manger telles quelle. Fraîchement cueillies, à même l’arbre, sans transformation, oui c’est bien comme ça que je les préfère. La saison des cerises est tellement courte que ça fait déjà un moment qu’il y en a plus. Je suis en retard.
Mais les cerises aigres – ou griottes – sont toujours là, et pour le coup c’est bien une variété que je ne mange pas cru. Ouais c’est bien trop amer.

Une fois cuites, et après avoir ajouté du sucre par ci par là, c’est un vrai kiffe, elles sont top en confiture, mais vraiment mon big crush de cet été, c’est de les faire en tarte, bien mieux qu’avec des cerises ordinaires. Je me suis amusée à la faire comme les kainri, cherry pie style, servie avec une bonne boule de glace à la vanille… mhhh… trop de kiffe.

Cette recette n’a pas grand-chose de différent avec celles que tu trouveras sur le oueb, j’ai simplement utilisé une base de pâte sucrée aux amandes, et ajouté une touche de gingembre. Tu peux mettre du kirsch sinon, c’est top aussi !

Je reviens très vite avec un peu de soleil, histoire de partir un peu en vacances, pour ceux qui se connectent encore en plein mois d’août ! La bise.


Recette de tarte aux cerises

Les ingrédients
(Utilise un moule à bord haut, minimum 3cm. J’ai utilisé deux moules de 15cm de diamètre, à adapter selon la taille de ton ou tes moules)
 
Pâte sucrée aux amandes (sinon une pâte brisée c’est bien aussi)
200g farine
35g poudre d’amande
110g beurre ramolli
60g sucre glace
1 œuf
1 pincée de sel
Garniture 
600g cerises aigres dénoyautées
130g sucre
1cs de jus de citron
1 cs de maïzena
Pincée de sel
Au choix : 1 cs de kirsch ou 1 a 2cc de gingembre moulu
Tu fais comme tu veux, mais perso je m’y prends la veille. 
 
On va commencer par la pâte à tarte. Mélangeons le beurre (ramolli à température ambiante), avec le sucre. On ajoute alors la poudre d’amande. On mélange. Puis l’œuf. On mélange encore. Et enfin la farine avec la pincée de sel. On mélange encore, mais pas trop, juste de quoi former une boule homogène. Tu protèges ça d’un film alimentaire, et hop au frigo. Il faut lui laisser le temps de se reposer, et de durcir. Je dirais au moins 2 heures. Mais le top, c’est la veille je te l’ai déjà dit.
 
Passons maintenant à la garniture. Le plus long va être de dénoyauter les cerises. Mais tu survivras, je le sais. Place dans un gros bol, les cerises dénoyautées, le sucre, une bonne cuillère à soupe de maïzena, le jus de citron, et la petite touche de ton choix (kirsch ou gingembre). Et tu laisses reposer, autant de temps que ta pâte à tarte.
 
Une fois que tout ça s’est suffisamment reposé, passons aux choses sérieuses.
 
Préchauffe ton four 200°C.
 
Commence par réchauffer ta garniture de cerises dans une casserole. Doucement à feu doux. Dès que ta préparation s’épaissit, tu retires du feu. Laisse un peu refroidir.
 
Pendant ce temps, étale ta pâte en prenant soin de fariner ton plan de travail. Dispose-la dans ton ou tes moules beurrés (ou couverts de papier sulfurisé). Pique le fond avec une fourchette. Récupère l’excédent de pâte, et étale-la de nouveau. Découpe alors des lanières d’environ 1cm de large.
 
Disperse ta garniture sur ton fond de tarte.
 
Décore alors ta tarte avec les lanières de pâte. (Utilise des lanières plus grandes que ton moule, croise-les entre elles ; une fois le quadrillage réalisé, appuie sur les bords pour les fixer à la pâte à tarte et retire l’excédent).
 
Pour faire dorer le dessus, tu peux humidifier tes lanières avec un peu de lait, ou encore du jaune d’œuf. Parsème également d’un peu de sucre.
 
Enfourne alors environ 30min. Dès que ça a pris une belle couleur, et que tu vois l’intérieur bouillir, c’est prêt!
 
On n’oublie pas la boule de glace, de rigueur.
 
yumyum
 
chamallow-framboise

Marshmallow aux framboises

Pour finir la semaine framboise, après le smoothie, et le sorbet… on reste sur du sucré avec des marshmallooooOws ! Au top pour enchainer après un barbecue.

J’ai tenté de les faire avec de l’agar agar, pour éviter la gélatine douteuse, et ça a l’air de fonctionner plutôt pas mal. Je voulais garder des framboises entières, pour apporter un peu de fraicheur, mais il faut que tu saches, les marshmallows ça reste que du sucré, donc on oublie pas la session running de rigueur.

01

Passion tarte à la rhubarbe


En speed, au lieu de simplement partager la photo sur mon Instagram, je me suis dis que je pouvais aussi t’en faire profiter. Je suis sympa hein?! C’est la recette de la tarte à la rhubarbe de ma maman. Made in la Lorraine!
Un basique, dont je ne me lasserai jamais.

Et ma tarte préféré du printemps ♥

Merci mooman, ça fait du bien en ce jour tout gris!

 Tarte à la rhubarbe

– 1 pâte brisée
– 3/4 branches de rhubarbe
– 2 oeufs
– 100g de sucre
– 15cl de crème fraiche

Préchauffe ton four à 200°C.
Nettoie la rubharbe et débarrasse-toi de sa peau.
Dispose alors ta pâte dans un moule à tarte (celui que tu veux, un rond, un rectangle, un petit, un grand!) et pique le fond avec une fourchette.
Disposes-y ta rhubarbe coupée en morceau.
Fais une migaine : tu bas le sucre avec les oeufs, tu ajoutes ensuite la crème et tu mélanges.
Verse alors la migaine sur la rhubarbe.
Enfourne 25 à 30 min.

la-routine

brownie-bon2

Brownie au chocolat comme j’aime

Si toi aussi tu n’es jamais assez gavé(e) de chocolat, je profite de ce jour férié pour partager une recette incontournable… un classique, avec du chocolat, des œufs et encore du chocolat… (du beurre aussi, beaucoup de beurre…).

Je le préfère encore plus le lendemain, dès le réveil.  Je l’aime bien fondant, avec des noix qui croquent, des pépites de chocolat  bien coulantes, et le dessus qui craque aussi un peu.

Je l’aime toute l’année, et pas seulement parce que c’est la fête des chocolats. C’est le truc qui te réconforte quand tu vas pas bien, et qui te rends encore plus heureuse quand ça va trop bien.

Je l’accompagne parfois de fruits rouges quand c’est de saison, ou encore d’une fucking glace à la vanille quand j’ai envie d’être pas raisonnable… ça va droit dans les fesses, et je m’en bas la cacahuète.

Dis, c’est quoi ta recette préférée à toi avec du chocolaaat?

Tu peux aussi check la recette du blog Mauvaises herbes et graines de voyous de brownie au pignons de pin et aux graines de carvi ; beaucoup plus original.

Recette de brownie comme j’aime

Les ingrédients :

– 200g + 150g de chocolat pâtissier

– 250g beurre salé

– 4 gros œufs

– 280g de sucre brun

– 150g de farine

– 150g de noix

– secret touch : 1 pincée de cannelle, de gingembre et de noix de muscade

– un peu de cacao pour le dessus

Préchauffe le four à 180°C.

Step 1, dans une casserole fais fondre les 200g de chocolat coupé en morceaux avec le beurre. Tu peux faire ça au bain-marie, ou alors à feu très bas. Une fois que c’est bien fondu, tu retires du feu et tu laisses un peu refroidir de côté.

Dans un cul-de-poule, bas les œufs avec le sucre, pas trop longtemps, juste le temps que ça mousse un chouilla. Ajoute ensuite la farine, tes petites pincées d’épice (si tu veux pas en mettre personne t’oblige). Parfois j’ajoute même un peu de piment, bah quoi ?

Coupe tes 150g de chocolat restant de manière à faire des pépites de chocolat. Pour ça, tu mets ton chocolat sur une planche à découper, t’utilises une grand couteau qui coupe bien, et tu haches. (Et on achète jamais de pépites de chocolat tout fait, c’est péché).

bref, maintenant tu peux ajouter tes  pépites de chocolat, ainsi que tes noix à la préparation.  Mélange rapidos.

Verse nous tout ça dans un moule beurré et enfourne le tout environ 30min (mais t’endors pas trop non plus, sinon ça devient trop sec).

Démoule le brownie une fois refroidi; saupoudre d’un peu de cacao pour le kiffe (ou pour tousser un peu)

rainbow-sweets

mkhabez aux amandes

L’automne c’est beau.

Mate-moi ces couleurs.

J’vois des arcs-en-ciel partout, et jusque dans ma cuisine.

Tu ne verras jamais rentrer des colorants artificiels chez moi. La nature c’est bien plus beau.

Pour reproduire ces couleurs voilà ce que j’ai utilisé :

Rouge = sirop de sureau (élu coup de cœur 2013 chez jveuxêtrebonne ^^)

Rose fuchsia = jus de betterave  (autres pistes : framboise, fleur d’hibiscus)

Violet = mûres (congelées) – (autre piste : choux rouge)

Marron = cacao

Noir = pâte de sésame noir (autres pistes : charbon végétal)

Jaune = curcuma (autres piste : pollen)

Vert = thé vert matcha  (autre piste : jus d’épinard)

Vert turquoise = spiruline (algues)
Orange = jus de carotte + quelques gouttes de betterave (j’ai pas trouvé mieux)

Et pour faire encore plus de couleurs tu peux même parfois les mélanger entre elles! 🙂
(Au passage si t’as d’autres idées, n’hésite pas à partager, ces histoires de couleurs ça me passionne.)

C’est toujours un peu compliqué de conserver toutes ces couleurs dans des recettes qui nécessitent une cuisson. Alors pour reproduire mon arc-en-ciel, et illuminer la journée, j’ai pensé à faire tout ça en glaçage.

Un des seuls gâteaux que j’aime passionnément avec du glaçage, c’est les mkhabez (gâteau Algérien à base d’amandes et citronné à souhait).

Je ne me suis jamais attaquée à la confection de gâteaux rebeu jusqu’ici. Même si j’aime trop ça, ça me parait toujours super long et compliqué, donc en tant que grosse feignasse j’ai toujours passé naturellement mon tour.

Et puis après ma visite là-bas, Karima m’a montré comment faire les mkhabez, et j’ai envie de dire : finger in the nose – rien de bien compliqué.

Mais j’te l’accorde, tremper les gâteaux dans le glaçage ça prend un peu de temps, ça coule partout et même que j’men fous (après tu peux même te lécher les doigts).

589809petit

Petite recette de muffin

L’autre jour j’ai mis une petite photo de muffin sauvageon sur mon instagram, et quelques petits gourmands m’ont quémendé la recette.

Je la partage du coup ici avec tout le monde!

En speed. Ultra speed la voilà.

Je mets ce que je veux dedans, et en ce moment c’est plutot cueillette sauvage : mûres, sureaux et framboises du jardin.

Faut faire deu-spee, c’est bientôt la fin de la saison.

Pour 6 petits muffins (ou 3 énoOormes)

– 1 oeuf

– 100ml de lait ribot (ou l’ben, ou encore yaourt brassé)

– 50g de beurre fondu
– 100g de sucre

– 180g de farine (le mieux c’est de faire genre 100g farine de blé + 80g farine de maïs)

– 1cc de bicardonate de soude

– les fruits rouges de ton choix

Préchauffe ton four à 200°C.

Mélange au fouet l’oeuf et le lait ribot. Puis le beurre. Puis le sucre. Puis la farine + bicarbonate de soude.

C’est bien mélangé? Ajoute alors délicatement les petits fruits de ton choix.

Beurre tes moules si besoin, remplis-les de ta préparation, mais pas trop-trop car ça va gonfler tavu.

Puis hop au four. Je dirais 15min environ, mais tu check avec la pointe du couteau quand même steplait.

**variante : pour un effet un peu Wild, juste avant d’ajouter les fruits dans la pâte, tu peux séparer la pâte en deux, et ajouter 1 à 2 cuillerée à café de confiture de fruits rouges (ou même simplement les fruits mixés, comme du sureau ou des framboises). Tu ajoutes alors les fruits à la pâte colorée et au moment de verser dans les petits moules, tu alternes 1 cuillère de pâte normale, 1 cuillère de preparation colorée, et ainsi de suite. (Référence à mon zebra cheesecake).

Enjoyez les gourmands!!

c'est-de-saison